‘Avec John F. Kennedy’ de Jackie Kennedy

DSC_0123.JPG

Genre : Biographie, témoignage

Titre original : ‘Historic conversations on life with John F. Kennedy’

loupe_5

Jacqueline Kennedy, née Bouvier, n’a laissé ni autobiographie ni mémoires.  » Son silence sur son passé, rappela le New York Times à sa mort en 1994, surtout sur les années Kennedy et son mariage avec le Président, a toujours été voilé de mystère.  » C’est donc un document exceptionnel que ces entretiens, demeurés secrets pendant presque cinquante ans : au printemps 1964, quelques mois seulement après la mort de son mari, elle a accepté de revenir sur ces années cruciales avec l’historien Arthur M. Schlesinger. Dans cette contribution unique, il est évidemment beaucoup question de John F. Kennedy : sa vie de sénateur, ses campagnes, sa foi catholique, ses relations avec ses frères. II y est aussi question de leur couple, de ce qu’ils se disaient en privé, et de la conception qu’avait Jacqueline du rôle de  » First Lady ». L’Histoire se rencontre à chaque ligne, depuis les visites d’Etat où Mme Kennedy suivait son époux (en France notamment où elle s’est entretenue avec de Gaulle) jusqu’à la tourmente de la crise de Cuba ; on croise les portraits des principales figures politiques de l’époque Khrouchtchev, Nehru, Nixon, Lyndon Johnson – dont certaines ne sont guère épargnées… La « Jackie » qui se découvre ici est neuve, véritablement : loin de l’icône des magazines de mode, c’est une jeune femme de trente-quatre ans qui s’exprime avec une émotion à fleur de peau. Son deuil tout proche ne l’empêche pas d’être pleinement consciente du poids historique de sa parole, et soucieuse d’offrir un témoignage sincère à la postérité.

_____________________________________

Jacqueline à toujours était une épouse aimante envers John et ce livre en est la preuve. Des anecdotes intéressantes avant et après la vie présidentielle, des informations importantes sur les personnes et moments historiques. Un témoignage et une conversation réel et sincère le tout accompagner de photographies qui allègent un peu tout ce côté politique qui fut pour moi à certains moment difficile à comprendre, les notes en bas de page m’ont heureusement aider malgré. Les annotations étaient nombreuses, certes je suis consciente qu’elles sont la pour nous guider face à toutes ces personnes nommés mais cela en devenait perturbant quand je devais détourner mon regard de ma lecture pour la comprendre.

sans-titre

Publicités

‘Seras-tu là?’ de Guillaume Musso

DSC_0115.JPGGenre : Contemporaine

loupe_5

Et si l’on nous donnait la chance de revenir en arrière ? Elliott, médecin réputé, père comblé, ne s’est jamais consolé de la disparition d’Ilena, la femme qu’il aimait, morte il y a trente ans. Un jour, par une circonstance extraordinaire, il est ramené dans le passé et rencontre le jeune homme qu’il était alors. Les années 1970 battent leur plein à San Francisco, Elliott est un jeune médecin passionné et plein d’ambition. Fera-t-il cette fois le geste décisif qui pourrait sauver Ilena ? Saura-t-il modifier son implacable destin ?

_____________________________________

Après une légère déception de ‘et après?’ du même auteur, celui ci a joyeusement relever le niveau. Le côté voyage dans le temps était une superbe idée et cela ma fait voyager, au final une lecture agréable avec encore un très bon point come tout roman de Musso pour toutes les citations en début de chapitres. Un seul petit bémol pour une fin trop happy end, peut être un peu trop attendu quand on sait la situation du personnage.

sans-titre

 

‘Reflets dans un oeil d’or’ de Carson McCullers

DSC_0125.JPG

Genre : Drame, contemporain

Titre original : Reflections in a golden eye

loupe_5

Reflets dans un oeil d’or est le récit des abîmes. Ceux de l’âme et de l’instinct, qui précipitent les personnages dans le drame. Dans un fort du Sud américain, un meurtre est commis : drame passionnel dirait-on d’abord. Le capitaine Penderton tue le soldat Williams qu’il trouve une nuit près de sa femme endormie. Ajoutons qu’en fond se déroule une seconde tragédie. La femme du commandant Langdon meurt de chagrin en découvrant qu’il est l’amant de ladite femme du capitaine. Mais dans les romans de McCullers, la réalité n’a que l’apparence de la banalité. Comme Camus, la jeune écrivain s’intéresse à ce moment où, tels des pantins, les personnages n’obéissent plus qu’à la ficelle de l’impulsif. Alors surgit le tragique, soudaine et violente irruption du mal, inhérent à la condition humaine.

_____________________________________

Une histoire banale abordant tout de même des thèmes très variées avec des passages un peu complexe donc un livre qui mériterait surement une deuxième lecture pour mieux apprécié le talent de l’auteur et l’importance de ce classique Américain. A noter une fidélité du film réalisé par John Huston.

sans-titre

‘Le jour ou John rencontra Paul’ de Jim O’Donnell

DSC02371.JPGGenre : Biographique

Titre original : The Day John Met Paul: An Hour-by-Hour Account of How the Beatles Began

loupe_5

6 Juillet 1957. Dans un Liverpool écrasé par la canicule, les destins de deux adolescents inspirés se croisent. L’aîné a seize ans, le cadet quinze. Ils nourrissent une même passion pour le Rock’n roll, qui déferle sur la Grande Bretagne. Le premier s’appelle John Lennon, le second Paul McCartney. Ils vivent à deux pas de Penny Lane, de Strawberry Field et de la tombe d’Eleanor Rigby. Ce jour-la, John donne un concert à l’occasion de la fête paroissiale de Saint-Peter. Paul tient à lui montrer ses talents d’instrumentistes et de chanteur… Cette rencontre va bouleverser non seulement la musique populaire mais tout une époque, et plusieurs générations. Voici restituées, avec une fidélité empreinte de poésie, les minutes d’une journée qui à fait la légende. Le 6 Juillet 1957, les Beatles sont nés.

_____________________________________

Une rencontre historique importante mais qui ne suscitait pas autant de description (ni même un livre), ce qui nous laisse par moment des passages un peu ennuyeux. On voit cependant que l’auteur à fait preuve d’un grand travail de recherche pour l’écriture de son livre.

sans-titre

‘La clinique du Docteur H’ de Mary Higgins Clark

DSC02345.JPGGenre : Policier, Suspense

Titre original : The Cradle Will Fall

loupe_5

Dans La Clinique du docteur H., Mary Higgins Clark, avec une habileté remarquable, tisse la trame effrayante d’un complot médical qui doit rester secret à tout prix et le récit se développe vers un dénouement d’une intensité dramatique proprement hallucinante. La Clinique du docteur H. confirme, après La Nuit du renard, Grand Prix de littérature policière 1980, l’exceptionnelle maîtrise de Mary Higgins Clark, grande romancière de nos angoisses contemporaines.

_____________________________________

J’ai beaucoup aimer ce roman, un des meilleurs de Clark que j’ai lu jusqu’à maintenant. L’univers médicale y est présent avec une pratique très peu rassurante d’un docteur H. Je vous avouerais qu’au commencement de la lecture j’étais un peu réticente car l’histoire nous annonce dés le début l’identité de l’assassin mais cela ne nous gâche pas pour autant la lecture, Ouf! Un autre livre de Clark et les mêmes pièces indispensable sont réunis pour faire un bon thriller, elle ne m’a pas déçu jusqu’ici. Un petit bémol? Oui un seul petit que je reprocherais à l’auteur à chacun ses romans, le nombre incalculable de ses personnages, au début c’est compliquer

sans-titre

‘Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban’ de J.K Rowling

DSC02274.JPG

Genre : Fantastique, Jeunesse

Titre original : Harry Potter, book 3: Harry Potter and the Prisoner of Azkaban

loupe_5

Sirius Black, le dangereux criminel, qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d’émotions. Frissons et humour garantis !

_____________________________________

Un univers incroyablement bien inventé et bluffant pour de la littérature jeunesse. Ce troisième tome s’est révélé bien enrichis niveau histoire et personnages par rapport au film.

sans-titre

‘Harry Potter et la chambre des secrets’ de J.K. Rowling

14717247_657768604397963_8100203657689732054_nGenre : Jeunesse, fantastique

Titre original : Harry Potter, book 2: Harry Potter and the Chamber of Secrets

loupe_5

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s’abat sur les élèves, cette deuxième année à l’école des sorciers ne s’annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.

_____________________________________

Une continuité excellente avec une histoire et des personnages qu’on adore retrouver.

sans-titre

‘Harry Potter à l’école des sorciers’ de J.K. Rowling

14650249_657767587731398_8963033343024843789_n.jpg

Genre : Jeunesse, Fantastique

Titre original : Harry Potter, book 1: Harry Potter and the Philosopher’s Stone

loupe_5

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

_____________________________________

Points positif

-> Je n’ai pas découvert Harry Potter avec les romans mais avec les films et j’ai était (et restera) une très grande fane de l’univers

-> Egalement lectrice, je me devais de lire cette saga fabuleuse et ce premier tome ne fait que confirmer, en plus de revoir le déroulement cinématographique on assiste à des détails surprenant. Je continue ma lancée donc pour le 2 éme tome

sans-titre

 

‘Columbine : Comment mon fils a-t-il pu tuer ?’ de Susan Klebold

couv47378136.jpg

Genre : Autobiographie, témoignage

Titre original : A Mother’s Reckoning: Living in the aftermath of the Columbine tragedy

loupe_5

 

 

 

20 avril 1999, lycée de Columbine. Dylan Klebold et Eric Harris tuent douze élèves et un professeur avant de se suicider. Sue, la mère de Dylan, témoigne pour la première fois.
Comment imaginer qu’un enfant qu’on a élevé et aimé puisse être responsable d’un tel massacre ? Comment, en tant que mère, a-t-on pu rester aveugle à sa dérive ? Qu’aurait-on dû faire différemment ? Depuis dix-sept ans, Sue Klebold vit avec cette douleur indescriptible et la honte de ce jour tragique où son fils a ouvert le feu dans son lycée.
Elle avait toujours refusé de s’exprimer. Mais la multiplication des tueries dans les écoles américaines ces dernières années l’a incitée à briser ce long silence. Elle livre un témoignage brut et puissant, digne et tout en retenue, pour aider d’autres parents, épargner d’autres enfants.
 » Comme toutes les mères de Littleton, j’avais prié pour que mon fils soit sain et sauf. Quand j’ai entendu parler de vingt-cinq morts, ma prière n’a plus été la même. Si Dylan blessait ou tuait des gens , il fallait l’arrêter. En tant que mère, c’est la prière la plus difficile que j’aie jamais faite dans le silence de mes pensées. Mais, je l’ai compris à cet instant, la plus grande grâce que je pouvais demander au ciel n’était pas que mon fils soit sain et sauf, mais qu’il soit mort.  »

 » Dans ce livre, Sue Klebold gagne notre compassion, notre empathie et, souvent, notre admiration ; pourtant, Columbine est un message d’avertissement, et aucunement une demande d’absolution.  » The New York Times

_____________________________________

Un témoignage des plus poignant, cette maman mérite un grand bravo pour son courage d’écrire ce livre tant attendu par les médias. Sue Klebold brise le silence et saura convaincre à travers le points important de cette tragique affaire

sans-titre

‘La gifle’ de Christos Tsiolkas

14238322_638624259645731_4088272651315589483_n

Genre : comtemportaine

Titre original : The Slap

loupe_5

Lors d’un barbecue entre amis, un adulte gifle un enfant qui n’est pas le sien.
Un incident qui va créer une onde de choc parmi les invités et provoquer une série d’événements explosifs. Mais aussi révéler, derrière les belles apparences, le racisme ordinaire, la drogue, l’alcool, la honte et une extrême solitude.
Tour à tour violent et bouleversant de tendresse, un très grand roman qui dresse, avec une formidable lucidité, le tableau d’un Occident en pleine confusion.

_____________________________________

Point positif

-> Au fil du roman je me suis attacher à certains personnages et cette vérité à dévoiler dans ces familles m’a intriguer. En résumé: une bonne leçon de vie à travers cette ‘gifle’.

Point négatif

-> A travers les premières pages j’était un peu perdu au niveau des personnages au barbecue

sans-titre