‘Coté Face’ de Anne Denier

515WdP2deeL._SX315_BO1,204,203,200_.jpg

Genre : Fantastique, romance

premier tome de la saga ‘Côté Face’

http://www.livraddict.com/biblio/livre/cote-face-tome-1.html

loupe_5

J’étais en retard et si ce n’avait pas été le cas jamais je n’aurais pris ce tram et jamais je ne l’aurais rencontré. Lui. Celui qui allait détruire ma vie en réveillant une mémoire qui sommeillait en moi et dont j’ignorais l’existence. Un autre côté de moi-même. « Te séduire, t’emmener, te torturer, te violer et t’assassiner. » J’avais une vie…

_____________________________________

Un premier tome quelque peu déstabilisant mais à la fois prenant. Les éléments de l’auteur sont originaux et nous fait voyager à travers le temps. Bien que quelques passages « brouillons » et qui manque de détail ce qui m’a fait perdre le fil de ma lecture à certains moments, je vous conseillerais vivement ce début de trilogie promettant.

sans-titre

 

 

 

‘Big Easy’ de Ruta Sepetys

DSC_0119.JPGGenre : Jeunesse

Titre original : Out of The Easy

loupe_5

Années 50 à la Nouvelle-Orléans. Josie Moraine, 17 ans, n’a pas tiré le gros lot. Fille d’une prostituée qui n’a rien d’une mère attentionnée, elle grandit dans une maison close du Quartier français, celui de la mafia, des affaires louches et des gens sans avenir. Pourtant, Josie a un rêve : quitter cette villle, surnommée The Big Easy et pourtant si peu easy, pour entrer à Smith, prestigieuse université du Massachusetts. Impliquée dans une histoire de meurtre, dépouillée par sa mère et endettée, tout pousse la jeune fille à suivre, elle aussi, la voie de l’argent facile. Mais Jo vaut beaucoup mieux que cela… et ceux qui l’aiment le savent bien…

_____________________________________

Le roman nous met directement dans l’ambiance Nouvelle Orléans avec un univers si particulier. Le personnage de Josie m’a vraiment pousser à réfléchir en même temps que ces périples. Une lecture agréable et pleines de rebondissement malgré quelques passages qui m’ont laisser sur ma faim.

sans-titre

‘Promise’ de David Forrest

DSC02361.JPGGenre : Thriller, Nouvelle

loupe_5

« Elle s’était toujours gardée de s’habiller trop sexy, elle avait toujours évité les quartiers mal famés ou même de sortir la nuit. Elle avait toujours été prudente afin de ne pas s’attirer de problème et pourtant, un problème, elle en avait un, là. Un putain de problème, même…Elle n’avait pas suffisamment d’argent pour avoir été kidnappée pour une rançon. Ne restaient donc que les réseaux d’esclaves sexuels et autres trafics de femmes, les violeurs frappadingues et les tueurs en série…

_____________________________________

Une nouvelle courte et rapide, tellement courte que je n’ai pas vraiment eu le temps de s’attacher à l’histoire ni aux personnages, c’est dommage! Une histoire légèrement inintéressante, à dormir debout.

sans-titre

‘Le serpent et la perle’ de Kate Quinn

DSC02357.JPGGenre : Historique

Titre original : Borgias, book 1: The Serpent and the Pearl

Premier tome de la saga ‘Borgias’ 

http://www.livraddict.com/biblio/livre/le-serpent-et-la-perle.html

loupe_5

Rome, 1492. La belle Giulia Farnese épouse le jeune et séduisant Orsino et croit que la fortune lui sourit. Mais elle découvre avec stupeur que son mariage n’est qu’un leurre, orchestré par l’influent cardinal Borgia, bien décidé à en faire sa concubine.
Enfermée dans une prison dorée, espionnée par les serviteurs, Giulia peut compter sur le soutien de Leonello, un cynique garde du corps qui poursuit de sa vengeance un mystérieux tueur, et de Carmelina, cuisinière irascible au passé secret.
Tandis que la corruption grandit au Vatican et que le nombre de leurs ennemis ne cesse de croître, Giulia et ses acolytes doivent faire preuve de ruse pour survivre dans le monde des Borgia. N’est pas intrigant qui veut…

_____________________________________

Un commencement plutôt intéressant, mais ma lecture s’est décliner après une centaine de page, et malheureusement pour moi il m’a fallut l’arrêter la reprenant quelques mois plus tard. Au final, Kate Quinn nous dresse un portait tout à fait fascinant de la saga des Borgias et reste fidèle aux personnages et aux événements historiques. 3 narrateurs à la première personne, chaque chapitres nous amènent  une vision plus large de ces trois personnages (personnages qui m’ont fortement fait penser à ceux de Game Of thrones donc difficile d’avoir une autres vision d’eux pendant la lecture). Un premier tome qui ne m’a pas tant emballer que cela mais je continuerait tout de même les aventures des Borgias avec le deuxième tome ‘la concubine du Vatican’.

sans-titre

‘Femmes de Vikings’ de Carl Royer

14344883_641253209382836_2376105815719861297_n

Genre : Erotique, historique

loupe_5

Seconde moitié du IXe siècle, quelque part dans le comté de York. Terrifiés, bourgeois et paysans se terrent dans leurs villages : partout dans la campagne, débarqués sur le littoral comme chaque printemps, les Danois rôdent, pillent et violent. Emportée par la tourmente, Nora, jeune saxonne encore vierge, découvre le sexe et ses plaisirs face à l’ennemi juré. Les Vikings sont brutaux, insensibles, sans pitié. Pourtant, ils éveillent en elle des fantasmes dont elle n’avait pas soupçonné l’existence. Jusqu’où une paysanne retournée par le stupre peut-elle aller pour assouvir ses pulsions ? La loyauté, l’honneur, la raison… Ces mots ont-ils encore du sens face à l’appel du sexe ?

_____________________________________

Point positif

-> Un contexte plaisant, ainsi qu’un résumé attirant

Points negatifs

-> L’érotisme prend sa place dés le début du roman. Que dis je l’érotisme? on peut appeler cela trash, bestial, voir pornographique. Je n’ai rien contre quand il y a une histoire bien ficeler qui alimenterait le tout, mais chaque scène est similaire donc répétitif et quand on s’imagine que l’auteur va s’éloigner de toutes cette tension sexuelle cela ne dure que le temps d’une page malheureusement.

-> A chacun  de mes romans j’ai toujours une petite note de sympathie pour chacun des personnages, mais celui de Nora je l’ai maudit!  Voila un personnage dénué de sentiments qui ne s’exprime que par la vulgarité, c’est dommage!

sans-titre

‘Rencontres d’un drôle de type’ de Gérard Palant

DSC_0128.JPG

Genre : Humour, Romance, contemporaine

loupe_5

Gérard vient de divorcer. Bien qu’échaudé par la vie et ses déceptions, il se fait la promesse que jamais il ne renoncera à rire de ce qui pourrait lui arriver. Il rêve encore d’amour et de femme idéale, mais où trouver l’âme sœur, en ces temps connectés ?
Quinquagénaire candide au cœur tendre, mais à l’humour décapant, Gérard se lance à l’assaut des sites de rencontre. Et réalise bientôt que trouver la perle rare ne sera pas chose aisée. D’autant qu’il l’imagine plutôt jeune, mince, aux yeux clairs et à la longue chevelure blonde.
Gérard nous livre le récit hilarant et touchant de ses mésaventures et rencontres, de la course en Vélib’ à la partie de bowling, de la collectionneuse de « Meetic Boys » à l’intense férue d’astrologie… Et apprend en chemin à vivre seul, à goûter l’instant, les plaisirs de l’indépendance, et à se faire cuire un steak !
Toujours drôle, mais jamais cruelle, cette comédie romantique, chronique des temps modernes et de l’amour 2.0, se lit d’une traite et a la force des histoires vraies.
_____________________________________
Points positif
-> Disponible sur liseuse, cela donne l’occasion de se détendre un peu, ce livre est sympa, drôle et se lit rapidement
-> Les aventures et point de vues de rencontres sur le net par un homme
 
sans-titre

‘Beauté’ de Sarah Pinborough (Les contes du royaume tome 3)

DSC_0116.JPG

Genre : Fantastique, Conte, Fantaisie

Titre original : Tales From the Kingdoms: Beauty

Troisième tome de la saga ‘Contes des Royaumes’ 

http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=86226

loupe_5

Cette fois, c’est l’histoire de la Belle au Bois Dormant qui va se prendre un petit coup de neuf ! Bien sûr, on y retrouvera tous les éléments classiques de ce conte (le beau prince, la terrible malédiction, la jeune fille endormie et le château hanté) mais de nouveau revus à la sauce moderne ! Toujours aussi drôle et sexy.

_____________________________________

Points positif

-> On adore les clins d’œils, encore une belle brochette de contes mélanger les uns aux autres

-> Un bon récit d’aventure, Pinborough ne s’est pas éterniser sur l’histoire

Point negatif

-> Le tome parmi les trois que j’ai le moins aimer

 

sans-titre

‘Charme’ de Sarah Pinborough (Les contes du royaume Tome 2)

DSC_0114.JPG

Genre : Fantastique, Contes, Fantaisie

Titre original : Tales From the Kingdoms: Charm

Deuxième tome de la saga ‘Contes des Royaumes’

http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=86225

loupe_5

Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.
Rappelez-vous le conte de Cendrillon que vous connaissez : le carrosse magique et le valet ensorcelé qui le conduit, les horribles belles-sœurs, le bal enchanté et l’éternel amour né au premier regard…… et à présent, ouvrez ce livre et plongez-vous dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

_____________________________________

Points positif

-> Un deuxième tome qui répond aux question du premier; on retrouve certains personnages donc un beau clin d’œil de l’auteur à son premier oeuvre (mais aussi d’autres contes de la littérature)

-> Le mot ‘revisitation’ prend ici tout son sens, je me suis retirer de ma lecture très surprise du changement des personnages principaux (apparence physique, trait de caractère différent, leurs façons de penser… etc).

Point négatif

-> Pendant cette lecture , j’ai ressentit un peu de ‘gêne’ (bon peut être est ce un très grand mot). Ayant passer mon enfance auprès de ces princesse Disney, les voir ressentir du désir (les laisser devenir femmes en quelques sortes) à était pour moi une drôle d’épreuve a accepter cela.

sans-titre

 

‘Le dernier Tango à Paris’ de Robert Alley

DSC_0120.JPG

Genre : Érotique, drame

Titre original : Last Tango in Paris

loupe_5

Paul, un Américain établi à Paris, et Jeanne font connaissance alors qu’ils visitent un appartement vide. Ils font l’amour sans rien savoir l’un de l’autre, pas même leurs prénoms. Paul loue l’appartement et le couple s’y donne rendez-vous. Jeanne voudrait savoir qui est Paul, mais celui-ci se dérobe. Hors de l’appartement, chacun retrouve donc sa vie habituelle : Paul retourne à l’hôtel minable où sa femme vient de se tuer ; Jeanne retrouve sa mère, une veuve de colonel, et son fiancé, Tom, un réalisateur de télévision…

 

Mon avis (Bon livre)

Une occasion de le lire l’ayant vu a petit prix dans le store de ma liseuse, une courte adaptation roman du film à scandale des années 70 par son érotisme débridé.  Variation trash sur l’histoire d’un quadragénaire et d’une jeune femme mais avant tout sur une histoire qui bouleverse nos idées sur l’amour, la mort et la passion.

 

Et vous? Qu’en avez vous pensé? 

‘Les seigneurs’ de Richard Price

DSC_01ojjef.JPG

Genre : Violence, drame

Titre original : The wanderers

loupe_5

Bronx, New York. 1962… Au cœur de ce district insalubre, Richie Gennaro, rital de 17 ans, seigneur de la guerre et leader des Vagabonds, tente de s’imposer face aux bandes rivales. Leurs noms ? Pharaons, Rays, Bourreaux, Wong et Mau-Mau.

Des macaronis, des irlandais, des polacs, des bridés, des négros. Leur royaume ? La zone, territoire sauvage coincé entre terrains vagues, halls d’immeubles, bars et dancings miteux. Un théâtre shakespearien rythmé par la flambe, la drague, la biture, les tubes d’un jour, les étreintes frénétiques et la violence, si crue et tragique qu’elle en devient comique…
Paru en 1974, ce premier roman stupéfiant, cocktail de West Side Story et de Mean Streets, marquait la naissance d’un auteur aujourd’hui majuscule, scénariste de renom, sachant, tel un prince de la rue, nous faire palper l’urbain et ses démons.

_____________________________________

Points positif

-> Déjà en admiration devant le film paru en 1978 baser sur ce roman, j’avais hâte de lire les premières lignes

-> Une belle morale avec l’amitié

Point négatif

-> A ma grande surprise, les premières pages de l’histoire ne collait absolument pas au déroulement cinématographique. Le lieu et certains événement était familier mais n’arrivait pas au bon personnage. Une lecture différente de romans adapter au cinéma.

sans-titre