‘Frankenstein’ de Mary Shelley

71JbCl14FSL.jpg

Genre : Classique, Science fiction

Titre original : Frankenstein or The Modern Prometheus

loupe_5

Victor Frankenstein ! C’est l’inventeur, le savant maudit ! A quinze ans, il est témoin d’un violent orage foudre, traînée de feu, destruction d’un chêne… Son destin est tracé. Après des années de labeur, il apprend à maîtriser les éléments ; l’alchimie est pour lui une seconde nature. Bientôt il détient le pouvoir de conférer la vie à la matière inerte. Nuit terrible qui voit la naissance de l’horrible créature faite d’un assemblage de cadavres ! L’oeuvre de Frankenstein. Un monstre ! Repoussant, inachevé mais doté, d’une force surhumaine et conscient de sa solitude. Echappé des ténèbres, il va, dans sa détresse, semer autour de lui crimes et désolation. D’esclave qu’il aurait dû être, il devient alors le maître, harcelant son créateur. Il lui faut une compagne semblable à lui… Pour Frankenstein, l’enfer est à venir…

_____________________________________

Une assez grande déception pour ce livre, quel dommage moi qui avait pourtant bien commencer ma lecture mais cela s’est révélé ennuyeux du aux longueurs de certains chapitres. Tout de même ravie d’avoir lu ce classique et d’avoir approfondi l’histoire du monstre de Frankenstein car je n’en connaissais pas plus. Je dois reconnaître la très belle plume de l’auteur, peut être faudrait il une deuxième lecture pour mieux l’apprécier.

sans-titre

Publicités

2 réflexions sur “‘Frankenstein’ de Mary Shelley

  1. Oh, c’est drôle comme nous avons des avis totalement différent sur ce livre ! ^^ Personnellement, ce fût l’un de mes plus gros coups de cœur de l’année dernière. Je ne m’attendais pas à cette série de récits enchâssés qui nous emmènent jusqu’au point d’orgue : le récit du monstre lui-même que j’ai trouvé magistral ! J’adore la façon dont le point de vue bascule totalement, nous démontrant à quel point la monstruosité a un visage bien différent de celui qu’on pense.
    Après, je comprends que le style un peu passé puisse déplaire et également que cette introspection puisse déranger si on en attend plutôt de l’action. Chacun a ses goûts et il n’y a aucun mal à ne pas accrocher (je n’arriverai jamais à apprécier un Balzac alors que c’est un grand classique adulé par beaucoup, c’est pareil !). 🙂

    J'aime

    • Oui en effet c’était plutôt ce style ‘passé’ qui m’a un peu refroidis, bien que le début du récit je l’ai beaucoup aimer. Les classiques sont parfois quelque difficile à aimer malgré leurs succès je suis tout à fait d’accord avec toi 🙂 C’est ce qui me plait avec les livres, tout les gouts sont dans la nature et chacun peut y mettre un avis. Merci de ton passage et de ton avis sur ce livre, bises à toi 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s