‘Les seigneurs’ de Richard Price

DSC_01ojjef.JPG

Genre : Violence, drame

Titre original : The wanderers

loupe_5

Bronx, New York. 1962… Au cœur de ce district insalubre, Richie Gennaro, rital de 17 ans, seigneur de la guerre et leader des Vagabonds, tente de s’imposer face aux bandes rivales. Leurs noms ? Pharaons, Rays, Bourreaux, Wong et Mau-Mau.

Des macaronis, des irlandais, des polacs, des bridés, des négros. Leur royaume ? La zone, territoire sauvage coincé entre terrains vagues, halls d’immeubles, bars et dancings miteux. Un théâtre shakespearien rythmé par la flambe, la drague, la biture, les tubes d’un jour, les étreintes frénétiques et la violence, si crue et tragique qu’elle en devient comique…
Paru en 1974, ce premier roman stupéfiant, cocktail de West Side Story et de Mean Streets, marquait la naissance d’un auteur aujourd’hui majuscule, scénariste de renom, sachant, tel un prince de la rue, nous faire palper l’urbain et ses démons.

_____________________________________

Points positif

-> Déjà en admiration devant le film paru en 1978 baser sur ce roman, j’avais hâte de lire les premières lignes

-> Une belle morale avec l’amitié

Point négatif

-> A ma grande surprise, les premières pages de l’histoire ne collait absolument pas au déroulement cinématographique. Le lieu et certains événement était familier mais n’arrivait pas au bon personnage. Une lecture différente de romans adapter au cinéma.

sans-titre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s