‘Les tribulations d’une caissiére’ d’Anna Sam

DSC_0137.JPG

Genre : Témoignage, Humour

loupe_5

Que voit-on du monde et des gens quand on les voit du point de vue d’une caissière de grande surface ? Que sait-elle de nous en voyant ce que nous achetons, ce que nous disons, les questions que nous posons ? Le passage en caisse est en réalité un moment très particulier. À tort, nous pensons que tout est neutre dans cette opération et nous ne nous surveillons pas. La caissière est pour nous un regard aveugle, à la limite elle est elle-même une machine. Nous nous montrons donc comme nous sommes. Et lorsque la caissière s’appelle Anna Sam, qu’elle est titulaire d’une licence de lettres et qu’elle n’a pas les yeux dans la poche de sa blouse, elle saisit sur le vif nos petits mensonges, nos petites lâchetés, nos habitudes plus ou moins bizarres, et elle en fait un livre qui ne ressemble à aucun autre.

_____________________________________

Points positif

-> Une lecture ‘coup de vent’ comme je l’appelle histoire de faire une courte pause entre deux livres et sans prise de tête

-> Ayant connu l’expérience d’hôtesse de Caisse pendant 6 mois j’ai souri a beaucoup de pages reconnaissant les moment que j’avais moi même vécu, ah les joies du travail! Sympa à lire et à se raconter les meilleurs moments entre collègues

sans-titre

 

Publicités

‘Charme’ de Sarah Pinborough (Les contes du royaume Tome 2)

DSC_0114.JPG

Genre : Fantastique, Contes, Fantaisie

Titre original : Tales From the Kingdoms: Charm

Deuxième tome de la saga ‘Contes des Royaumes’

http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=86225

loupe_5

Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.
Rappelez-vous le conte de Cendrillon que vous connaissez : le carrosse magique et le valet ensorcelé qui le conduit, les horribles belles-sœurs, le bal enchanté et l’éternel amour né au premier regard…… et à présent, ouvrez ce livre et plongez-vous dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

_____________________________________

Points positif

-> Un deuxième tome qui répond aux question du premier; on retrouve certains personnages donc un beau clin d’œil de l’auteur à son premier oeuvre (mais aussi d’autres contes de la littérature)

-> Le mot ‘revisitation’ prend ici tout son sens, je me suis retirer de ma lecture très surprise du changement des personnages principaux (apparence physique, trait de caractère différent, leurs façons de penser… etc).

Point négatif

-> Pendant cette lecture , j’ai ressentit un peu de ‘gêne’ (bon peut être est ce un très grand mot). Ayant passer mon enfance auprès de ces princesse Disney, les voir ressentir du désir (les laisser devenir femmes en quelques sortes) à était pour moi une drôle d’épreuve a accepter cela.

sans-titre

 

‘Lennon’ de David Foenkinos

DSC_0136.JPG

Genre : Biographie, témoignage

loupe_5

Après une enfance mouvementée, une plongée précoce dans l’immense célébrité, la rencontre décisive avec Yoko Ono, des années d’errance et de drogue, John Lennon a décidé d’interrompre sa carrière en 1975, à l’âge de 35 ans, pour s’occuper de son fils Sean. Pendant cinq années, à New York, il n’a pas sorti d’album, s’est retiré de la vie médiatique, et a profité des plaisirs simples. C’est pendant cette période qu’il a pris le temps de réfléchir à la folie de son parcours.
Ainsi, les séances qui suivent, pendant lesquelles Lennon se raconte à son psy, se sont déroulées entre le 21 septembre 1975 et le 7 décembre 1980, veille de son assassinat par un déséquilibré. Sous forme de monologues, David Foenkinos s’empare du symbole universel qu’incarne le créateur des Beatles pour livrer au lecteur un portrait intime de l’artiste.

_____________________________________

Points positif

-> Les premières pages j’ai était comme ‘méfiante’ mais l’auteur à su me conquérir grâce à la tournure de ses phrases

-> On sent que l’auteur y a mit toutes ses tripes, quel travail de recherche!

-> 200 pages très sympa, et facile à lire.

Point négatif

-> J’avais peur de m’aventurer dans ce genre de livre biographiques surtout raconté à la première personne par l’auteur

 

sans-titre

‘On a tiré sur le président’ de Philippe Labro

DSC_0151.JPG

Genre : Polar, témoignage, historique

loupe_5

« On a tiré sur le Président », c’est la phrase que toute l’Amérique a prononcée le 22 novembre 1963, jour de la mort de JF Kennedy. Je l’ai entendue sur la côte Est des États-Unis où je me trouvais. J’ai filé à New York pour prendre le premier avion pour Dallas. Sur place, j’ai vécu l’événement dans les couloirs du quartier général de la police. J’ai vu Oswald, j’ai rencontré Jack Ruby, la veille du jour où il assassina Oswald. J’ai connu les flics, la presse, la confusion, le Texas, les mystères.» Pour la première fois, Philippe Labro livre son récit authentique et passionnant – accompagné de sa vision de la personnalité de JFK et de sa conviction sur qui a «tiré sur le Président.

_____________________________________

Points positif

-> Un résumé attirant, sur un sujet qui me passionne

-> On voit tout l’engouement de Labro pour son enquête,rencontrant beaucoup de personnes concernant l’affaire

-> Pour ma part, j’ai bien appris sur les circonstances de l’assassin (sa vie antérieure, le pourquoi du comment…).

Point négatif

-> A la fin de cette lecture, un livre intéressant mais sans grandes révélation pour tout admirateur de l’affaire Kennedy.

 

sans-titre

‘Poison’ de Sarah Pinborough (contes des royaumes tome 1)

DSC_0118.JPG

Genre : Fantastique, fantaisie, contes

Titre original : Tales From the Kingdoms: Poison

Premier tome de la saga ‘Contes des Royaumes’

http://www.livraddict.com/biblio/livre/contes-des-royaumes-tome-1-poison.html

loupe_5

Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère…
… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée…
Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

_____________________________________

Point positif

-> Une agréable surprise d’une couverture sublime qui donne envie de le découvrir et un résumé attrayant

Points négatif

-> Rien d’exceptionnel dans le degré d’écriture mais qui s’est révélé divertissant

-> Une fin qui m’a laisser quelque peu perplexe et légèrement déçu

sans-titre

‘Le dernier Tango à Paris’ de Robert Alley

DSC_0120.JPG

Genre : Érotique, drame

Titre original : Last Tango in Paris

loupe_5

Paul, un Américain établi à Paris, et Jeanne font connaissance alors qu’ils visitent un appartement vide. Ils font l’amour sans rien savoir l’un de l’autre, pas même leurs prénoms. Paul loue l’appartement et le couple s’y donne rendez-vous. Jeanne voudrait savoir qui est Paul, mais celui-ci se dérobe. Hors de l’appartement, chacun retrouve donc sa vie habituelle : Paul retourne à l’hôtel minable où sa femme vient de se tuer ; Jeanne retrouve sa mère, une veuve de colonel, et son fiancé, Tom, un réalisateur de télévision…

 

Mon avis (Bon livre)

Une occasion de le lire l’ayant vu a petit prix dans le store de ma liseuse, une courte adaptation roman du film à scandale des années 70 par son érotisme débridé.  Variation trash sur l’histoire d’un quadragénaire et d’une jeune femme mais avant tout sur une histoire qui bouleverse nos idées sur l’amour, la mort et la passion.

 

Et vous? Qu’en avez vous pensé? 

‘L’exorciste’ de William P. Blatty

DSC_0147.JPG

Genre : Suspense, Horreur

Titre original : The Exorcist

loupe_5

Pour Chris MacNeil et sa fille Reagan, une adolescente de quatorze ans, la vie s’écoule heureuse et aisée dans un quartier bourgeois de Washington.
Et puis, un jour, des bruits étranges résonnent dans la calme demeure, des objets disparaissent, des meubles sont déplacés. Quant à Reagan, d’étranges métamorphoses la défigurent, des mots obscènes jaillissent de sa bouche.
Tandis que peu à peu la personnalité de l’enfant se dédouble et se disloque, face aux médecins impuissants, des profanations souillent une église voisine, un crime mystérieux a lieu sous les fenêtres des MacNeil. La police trop perspicace est saisie d’horreur devant l’atroce vérité. Damien Karras , prêtre et psychiatre, sera-t-il le seul recours?

_____________________________________

Points positif

-> L’ambiance du livre se rapproche de celui du film. Cette histoire reste toujours effrayante après tant d’années.

-> L’adaptation du livre au cinéma étant très bien réussi, le livre n’apportera pas grand chose de plus, mais un bon moment d’horreur et une histoire à lire et relire juste pour le plaisir de se faire peur.

sans-titre

 

 

‘Et Après?’ de Guillaume Musso

IMG_20160727_112429.jpg

Genre : fantastique, romance

loupe_5

A huit ans, Nathan est entré dans le tunnel lumineux de la « mort imminente. » Plongeant dans un lac pour aider une fillette, l’enfant s’est noyé. Arrêt cardiaque, mort clinique.
Et puis, de nouveau, la vie.
Vingt ans après, Nathan est devenu l’un des plus brillants avocats de New York. Il a tout oublié de l’épisode. Il a même fini par épouser la petite fille du lac, Mallory, sa femme tant aimée. Mallory qui l’a quitté, mais qui lui manque comme au premier jour…
Mais Nathan ignore que ceux qui reviennent de l’autre côté, ne sont plus tout à fait les mêmes. Aujourd’hui qu’il connaît la réussite et la notoriété et la prospérité, il va découvrir pourquoi il est revenu. Est-il encore un homme comme les autres ?
Une histoire d’amour et de suspense, une course vers l’inconnu qui s’écoute avec la gorge nouée mais l’envie irrésistible de connaître la suite.

_____________________________________

Points négatif

-> Mon troisième roman de Musso que je lis et à ce jour celui qui ne m’a pas tellement emballer, un peu déçu de ma lecture après un si bon synopsis. Une deuxième lecture me donnera peut être une tout autre opinion mais ce ne sera pas pour tout de suite.

->  Beaucoup de répétition à mon gout au niveau des questions que se posait le personnage principal.

-> Un roman d’un si bon auteur peut amener des avis différent, la preuve certains l’ont adorer, d’autres un peu moins (une chance que ce livre la n’ai pas été ma première lecture de Musso autrement j’en serait rester fort déçu et il est difficile d’attaquer une autre des œuvres d’un auteur quand le premier fut une déception) .

sans-titre

 

‘Fragments’ de Marilyn Monroe

DSC_0119.JPG

Genre : Biographie, journal intime

loupe_5

Des décennies après sa disparition, Marilyn demeure l’une des icônes du cinéma. Femme-enfant innocente à la sensualité explosive, désirée par les hommes mais que les femmes ne prenaient pas pour rivale, elle était entourée d’une aura fascinante. Marilyn était aussi une femme splendide et complexe, qui cherchait dans l’amour l’oubli de son enfance malheureuse. Le présent ouvrage retrace la vie de Marilyn, depuis son enfance jusqu’à sa mort tragique en 1962, en passant par ses années de gloire. Des photographies inédites illustrent les événements majeurs de son existence : ses mariages avec le champion de base-ball Joe DiMaggio et avec l’auteur dramatique Arthur Miller, ses combats avec les studios de cinéma pour la reconnaissance de sa valeur professionnelle, ses luttes pour survivre et sa mort inopinée. Découvrez des instantanés de vie quotidienne et des portraits peu connus du public. Ils sont accompagnés de commentaires et de détails qui contribuent à brosser un portrait complet de l’une des plus grandes vedettes du cinéma.

_____________________________________

Points positif

-> Découvrir la vie de Marilyn je suis toujours preneuse, une biographie par ci, un documentaire par la et lire ses propres écrits sous forme de poèmes, lettres et textes peut se révéler fort intéressant

-> A travers les lignes d’une femme fragile (l’icone doit être oublier le temps de ce livre), notre cœur s’attache à une Marilyn si seule qu’on voudrait la réconforter à chaque extrait.

Point négatif

-> Au fil des pages je m’aperçoit avec beaucoup d’inconfort qu’un journal intime doit être et rester ‘intime’. Je comprend que la vie de Marilyn puisse autant fasciner et cet ouvrage nous perce sa carapace comme aucun livre ne l’a fait avant.

sans-titre

 

‘Les seigneurs’ de Richard Price

DSC_01ojjef.JPG

Genre : Violence, drame

Titre original : The wanderers

loupe_5

Bronx, New York. 1962… Au cœur de ce district insalubre, Richie Gennaro, rital de 17 ans, seigneur de la guerre et leader des Vagabonds, tente de s’imposer face aux bandes rivales. Leurs noms ? Pharaons, Rays, Bourreaux, Wong et Mau-Mau.

Des macaronis, des irlandais, des polacs, des bridés, des négros. Leur royaume ? La zone, territoire sauvage coincé entre terrains vagues, halls d’immeubles, bars et dancings miteux. Un théâtre shakespearien rythmé par la flambe, la drague, la biture, les tubes d’un jour, les étreintes frénétiques et la violence, si crue et tragique qu’elle en devient comique…
Paru en 1974, ce premier roman stupéfiant, cocktail de West Side Story et de Mean Streets, marquait la naissance d’un auteur aujourd’hui majuscule, scénariste de renom, sachant, tel un prince de la rue, nous faire palper l’urbain et ses démons.

_____________________________________

Points positif

-> Déjà en admiration devant le film paru en 1978 baser sur ce roman, j’avais hâte de lire les premières lignes

-> Une belle morale avec l’amitié

Point négatif

-> A ma grande surprise, les premières pages de l’histoire ne collait absolument pas au déroulement cinématographique. Le lieu et certains événement était familier mais n’arrivait pas au bon personnage. Une lecture différente de romans adapter au cinéma.

sans-titre