‘La couleur pourpre’ de Alice Walker

DSC02102.JPG

Genre : drame, correspondance

Titre original : The Color Purple

loupe_5

Depuis leur séparation, depuis des années, Nettie et Celie, deux jeunes Noires, soeurs tendrement unies, n’ont cessé de s’écrire. Mais aucune missive, jamais, n’est parvenue ni à l’une ni à l’autre.
C’est que Celie, restée là-bas, près de Memphis, subit la loi d’un mari cruel qui déchire toutes les lettres venues d’Afrique – où Nettie est missionnaire. Alors Celie, la femme-enfant, écrira via le bon dieu, qui, lui, sait tout… Pourquoi, entre elles, cette correspondance déchirante et sans fin, obstinée, presque immatérielle?

_____________________________________

Point positif

-> L’histoire est raconter sous forme de journal intime et de lettres ce qui en fait un roman épistolaire. Ce roman nous montre comment l’écriture peut sauver des femmes du désespoir. Une histoire important, émouvante et touchante.

-> J’ai eu ma période assez poussé de lectures ‘romans adapter au cinéma’, alors celui ci n’ai pas passer inaperçu quand j’ai voulu l’acheter ( adaptation de 1985, avec Whoopi Goldberg, Danny Glover et Oprah Winfrey) .

sans-titre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s